Le Soleil
Divertissement pur bonheur, «Creed II» est au cinéma ce qu’est le pâté chinois à la nourriture: un plat réconfortant avec des ingrédients simples.
Divertissement pur bonheur, «Creed II» est au cinéma ce qu’est le pâté chinois à la nourriture: un plat réconfortant avec des ingrédients simples.

«Creed II», une recette qui plaît ***

Éric Moreault
Éric Moreault
Le Soleil
CRITIQUE / Un drame sportif comme «Creed II» se prête admirablement bien à la métaphore sportive. Du genre, une victoire sans appel. Ou un film coup-de-poing. Ou encore, celle-ci, qui s’applique vraiment: à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Arrêtons les frais et voyons-y une analogie avec sa sortie en pleine Action de grâce états-unienne. «Creed II» est au cinéma ce qu’est le pâté chinois à la nourriture: un plat réconfortant avec des ingrédients simples.