Le Soleil
Les réponses obtenues indiquent que, à l’exception du port du niqab, la question du port des signes religieux polarise la population.
Les réponses obtenues indiquent que, à l’exception du port du niqab, la question du port des signes religieux polarise la population.

Sondage Mainstreet sur l’interdiction des signes religieux: les Québécois d’accord et aussi polarisés

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
C’est le premier ministre François Legault qui va être content : l’interdiction des signes religieux dans la fonction publique, une promesse caquiste pendant la dernière campagne électorale, rallie une forte majorité de Québécois, quel que soit le symbole en question. Mais elle est également polarisante, selon un sondage Mainstreet qui montre une opposition particulièrement forte au port du niqab par des fonctionnaires.