Le Soleil
La Cour suprême a confirmé dans un jugement unanime que le droit des témoins de s'exprimer dans la langue de leur choix devant un tribunal fédéral ne peut être enfreint.
La Cour suprême a confirmé dans un jugement unanime que le droit des témoins de s'exprimer dans la langue de leur choix devant un tribunal fédéral ne peut être enfreint.

Pas de compromis sur les langues devant les tribunaux, tranche la Cour suprême

Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
OTTAWA — Aucun compromis ne peut être fait sur le droit des témoins de s'exprimer dans la langue de leur choix devant un tribunal fédéral, a tranché vendredi la Cour suprême du Canada.