Le Soleil
Albert Benhaim croit que son livre a un effet «boule de neige». «Je l’ai écrit [...] surtout parce que je percevais que les médecins étaient démunis, qu’ils n’avaient pas les moyens ou le courage de se dresser devant le syndic, qu’ils souffraient en silence, marqués au fer rouge», dit-il.
Albert Benhaim croit que son livre a un effet «boule de neige». «Je l’ai écrit [...] surtout parce que je percevais que les médecins étaient démunis, qu’ils n’avaient pas les moyens ou le courage de se dresser devant le syndic, qu’ils souffraient en silence, marqués au fer rouge», dit-il.

Fronde contre le Collège des médecins

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Albert Benhaim est «inondé» d’appels et de messages depuis la sortie de son livre, «L’exécution», dans lequel il dénonce l’«abus de pouvoir» du Collège des médecins du Québec, qui l’a radié à vie de ses rangs en 2017, et réclame un véritable mécanisme de surveillance des ordres professionnels. Sur sa page Facebook, il a diffusé un premier témoignage, celui du gynécologue-­obstétricien Gilles Mercier, qui a lui aussi eu plusieurs démêlés avec son ordre professionnel. Et il y en aura d’autres, promet-il.