Le Soleil

Soins psychiatriques: l’asile 2.0 à Québec

Point de vue
Point de vue
Le Soleil
De nombreuses lettres publiques ont récemment mis en lumière les conséquences néfastes des réformes Barrette en ce qui concerne la psychiatrie à Québec. Pour résumer, l’ensemble des services psychiatriques a été confié au CIUSSS de la Capitale-Nationale alors que les soins physiques hospitaliers sont demeurés dans le giron du CHU et de l’IUCPQ, ex-hôpital Laval. La fermeture progressive des unités psychiatriques à l’Hôtel-Dieu, à l’Enfant-Jésus, prochainement à Saint-Sacrement, a aggravé la situation. Presque tous les lits de traitement psychiatrique de la région de Québec sont concentrés à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec (IUSMQ), anciennement le CH Robert-Giffard.