Le Soleil
L’auteur de cette lettre d’opinion explique que contrairement à ce que nous vivons à Québec, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un déploiement des ressources de l’hôpital psychiatrique vers les hôpitaux généraux et les services de première ligne.
L’auteur de cette lettre d’opinion explique que contrairement à ce que nous vivons à Québec, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un déploiement des ressources de l’hôpital psychiatrique vers les hôpitaux généraux et les services de première ligne.

Une psychiatrie sans vision et sans leadership

Point de vue
Point de vue
Le Soleil
Le Québec a connu dans les années 1960 un mouvement de contestation de l’univers asilaire alors qu’il y avait jusqu’à 5000 malades dans les hôpitaux psychiatriques comme Saint-Michel-Archange à Québec et Saint-Jean-de-Dieu à Montréal. Cette contestation faisait suite à la parution d’un livre de J.C. Pagé dont le titre «Les fous crient au secours» était parfaitement révélateur; il était postfacé par le Dr Camille Laurin.