Le Soleil
Le projet de loi sur le port de signes religieux du gouvernement de la CAQ ne touchera pas les enseignants des niveaux primaire et secondaire du secteur privé.
Le projet de loi sur le port de signes religieux du gouvernement de la CAQ ne touchera pas les enseignants des niveaux primaire et secondaire du secteur privé.

Signes religieux: les enseignants du secteur privé bénéficieraient du libre choix

Jean-Marc Salvet
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Le projet de loi sur le port de signes religieux du gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) ne touchera pas les enseignants des niveaux primaire et secondaire du secteur privé — à moins d’un changement d’ici sa présentation à l’Assemblée nationale. Il ne concernera que ceux du réseau public.