Le Soleil
La sculpture «Fenêtre sur l’avenir» et, à gauche, trois des dernières toiles de Marcel Barbeau
La sculpture «Fenêtre sur l’avenir» et, à gauche, trois des dernières toiles de Marcel Barbeau

L'exposition Marcel Barbeau: chorégraphies de contrastes

Josianne Desloges
Collaboration spéciale
Les œuvres de Marcel Barbeau donnent souvent l’impression de danser, de vibrer, de se fractionner, d’éclater. Attiré par toutes les polarités formelles, éternel explorateur des formes, des motifs, des lignes et des couleurs, l’artiste a un corpus tout indiqué pour être le premier Québécois à qui le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) consacre une exposition solo dans le pavillon Pierre Lassonde.