Le Soleil
Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, et le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, voient d’un mauvais œil la perspective que le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, puisse ne pas être présent au prochain Sommet de la Francophonie, advenant la possibilité qu’il soit élu premier ministre.
Le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, et le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, voient d’un mauvais œil la perspective que le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, puisse ne pas être présent au prochain Sommet de la Francophonie, advenant la possibilité qu’il soit élu premier ministre.

Sommet de la Francophonie: Legault pourrait choisir de ne pas y aller

Jocelyne Richer
La Presse Canadienne
MONTRÉAL — S’il est élu premier ministre le 1er octobre, François Legault pourrait choisir de bouder le prochain Sommet de la Francophonie, qui se tiendra dans les jours suivants à Erevan, en Arménie.