Le Soleil
Différentes études estiment qu’entre 20 et 30 % des cégépiens et des universitaires présentent des symptômes d’anxiété et de dépression, ce qui les pousse parfois à décrocher.
Différentes études estiment qu’entre 20 et 30 % des cégépiens et des universitaires présentent des symptômes d’anxiété et de dépression, ce qui les pousse parfois à décrocher.

Les jeunes libéraux veulent des examens moins stressants

Patricia Cloutier
Patricia Cloutier
Le Soleil
EXCLUSIF / Pour contrer le fléau de l’anxiété et de la dépression chez les cégépiens et les universitaires, les jeunes libéraux proposent que les examens deviennent moins stressants, sans pour autant niveler par le bas les apprentissages.