Le Soleil
Depuis l’automne 2016, 20 % des tuteurs de l’Université TÉLUQ ont perdu leur emploi à la suite du contrat octroyé à l’institut MATCI de Montréal et à l’engagement de professeurs contractuels à l’interne.
Depuis l’automne 2016, 20 % des tuteurs de l’Université TÉLUQ ont perdu leur emploi à la suite du contrat octroyé à l’institut MATCI de Montréal et à l’engagement de professeurs contractuels à l’interne.

TÉLUQ: un tuteur sur cinq a perdu son emploi depuis 2016

Céline Fabriès
Céline Fabriès
Le Soleil
Depuis l’automne 2016, 20 % des tuteurs de l’Université TÉLUQ ont perdu leur emploi à la suite du contrat octroyé à l’institut MATCI de Montréal et à l’engagement de professeurs contractuels à l’interne. Des diplômés universitaires se retrouvent aujourd’hui avec un salaire proche du bien-être social alors qu’ils sont titulaires d’un doctorat. Les pertes salariales ont également engendré pour certains tuteurs des dépressions et des problèmes de santé.