Le Soleil
Laurent (Éric Elmosnino, à droite) doit composer du jour au lendemain avec une fulgurante douleur au dos... et devra trouver la force d’affronter les causes à la source de son mal.
Laurent (Éric Elmosnino, à droite) doit composer du jour au lendemain avec une fulgurante douleur au dos... et devra trouver la force d’affronter les causes à la source de son mal.

Je vais mieux: plein le dos **1/2

Normand Provencher
Normand Provencher
Le Soleil
CRITIQUE / L’expression consacrée «en avoir plein le dos», Laurent connaît. Le personnage pivot de la comédie «Je vais mieux» doit composer du jour au lendemain avec une fulgurante douleur dans cette partie du corps. La médecine s’avoue vaincue face à son mal. Mais si, par une étrange logique, sa douleur tirait son origine non pas d’une malchance de santé, mais d’une incapacité à dire les choses?