Le Soleil
Les trois brise-glaces achetés par Davie en vue de les convertir pour la Garde côtière canadienne.
Les trois brise-glaces achetés par Davie en vue de les convertir pour la Garde côtière canadienne.

La confiance règne chez Davie

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Le Soleil
La patience est encore de mise chez Chantier Davie. Le gouvernement fédéral ne lui a pas encore donné le feu vert officiel pour convertir trois brise-glaces pour la Garde côtière canadienne, et ce, même si la procédure d’adjudication de contrat est terminée depuis mercredi.