Le Soleil
Selon les auteurs de cette lettre, il est clair, à la lecture de la révision finale du schéma d’aménagement et de développement (SAD) de l’agglomération de Québec, que les «proagrandissements» du périmètre d’urbanisation en empiétant sur des terres zonées agricoles (comme les terres des Sœurs de la Charité) sont surtout d’éventuels bénéficiaires directs.
Selon les auteurs de cette lettre, il est clair, à la lecture de la révision finale du schéma d’aménagement et de développement (SAD) de l’agglomération de Québec, que les «proagrandissements» du périmètre d’urbanisation en empiétant sur des terres zonées agricoles (comme les terres des Sœurs de la Charité) sont surtout d’éventuels bénéficiaires directs.

Terres agricoles: le schéma d’aménagement sous la loupe

Point de vue
Point de vue
Le Soleil
Nous sommes au premier anniversaire de la Grande marche festive pour les terres agricoles organisée par Voix citoyenne le 10 juin 2017. Citoyens, partenaires environnementaux, agriculteurs, quelques élus municipaux et de l’Assemblée nationale avaient alors marché ensemble autour des terres des Sœurs de la Charité pour manifester par ce symbole leur engagement envers la préservation des terres agricoles à Québec. Les médias étaient présents et y ont amplement fait écho.