Le Soleil
Le pianiste Marc-André Hamelin a interprété le Concerto pour la main gauche en ré majeur de Maurice Ravel, composé pour Paul Wittgenstein, amputé du bras droit pendant la Première Guerre mondiale. C’est ironiquement la main droite du musicien, au repos le long de son corps, qui était donnée à voir aux spectateurs pendant le concerto.
Le pianiste Marc-André Hamelin a interprété le Concerto pour la main gauche en ré majeur de Maurice Ravel, composé pour Paul Wittgenstein, amputé du bras droit pendant la Première Guerre mondiale. C’est ironiquement la main droite du musicien, au repos le long de son corps, qui était donnée à voir aux spectateurs pendant le concerto.

OSQ: fin de saison faste à souhait

Josianne Desloges
Collaboration spéciale
CRITIQUE / La saison de l’Orchestre symphonique de Québec se termine sur un programme faste dédié à la musique française, avec tambours et trompettes sonnantes, une émouvante main gauche et une baguette qui doit être bien étourdie par toutes les acrobaties que lui a fait faire le chef Fabien Gabel.