Le Soleil
Félix-Antoine Huard, dont le bras gauche ne s'est pas développé, a co-fondé sa propre entreprise et redonne aujourd'hui à l'association Les Amputés de guerre, qui lui a montré comment faire fi de sa différence, et même d'en puiser sa force.
Félix-Antoine Huard, dont le bras gauche ne s'est pas développé, a co-fondé sa propre entreprise et redonne aujourd'hui à l'association Les Amputés de guerre, qui lui a montré comment faire fi de sa différence, et même d'en puiser sa force.

La grande famille des Amputés de guerre a 100 ans

David Rémillard
David Rémillard
Le Soleil
«Il faut voir ce que l’on a. Il ne faut pas voir ce qu’il nous manque, ni voir ce qu’il reste.» Cent ans plus tard, la philosophie des Amputés de guerre est toujours bien vivante, incarnée par des personnes comme Félix-Antoine Huard, entrepreneur accompli et porte-parole des Vainqueurs.