Le Soleil
Un homme porte l'urne de Rosalie Gagnon après la cérémonie.
Un homme porte l'urne de Rosalie Gagnon après la cérémonie.

Mort de Rosalie: plaidoyer pour plus de ressources en santé mentale

David Rémillard
David Rémillard
Le Soleil
Convaincue que des «incidences» de santé mentale et de toxicomanie se cachent derrière le triste sort qu’a subi Rosalie Gagnon, Solange Pelland, directrice des opérations funéraires chez Harmonia, a plaidé samedi pour davantage de ressources pour cette «enfant pauvre» du réseau de la santé, à l'occasion des funérailles de la fillette de deux ans.