Le Soleil

Pas de lien entre l'autisme et la violence ?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’affirmation: «L’autisme n’est pas synonyme de problèmes mentaux. C’est un trouble neurobiologique, mais cela n’a rien à voir avec la violence. L’autisme n’est pas la raison pour laquelle quelqu’un prend le volant d’une van et fonce dans une foule», a indiqué Margaret Spoelstra, de l’organisme de défense des droits Autism Ontario, lors d’un entretien avec le Toronto Star. Elle faisait référence au fait que des médias ont rapporté qu’Alek Minassian, qui a tué 10 personnes au camion-bélier cette semaine à Toronto, souffrirait du syndrome d’Asperger (une forme d’autisme). Ce n’est pas la première fois que le lien autisme-violence revient sur la place publique, d’ailleurs : d’aucuns l’avaient évoqué après la tuerie de l’école Sandy Hook parce que le tireur, Adam Lanza, était Asperger lui aussi. Alors voyons voir…