L’Université Laval décroche 27 M$ pour la génomique