Le Soleil

La division du vote souverainiste est-elle si sévère?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
L’affirmation : «Posons l’hypothèse que [l’ex-chroniqueur de La Presse et maintenant candidat pour Québec solidaire Vincent Marissal] fasse une bonne campagne dans Rosemont, le seul résultat vraisemblable, c’est qu’il donne le comté aux libéraux», a commenté le chef péquiste Jean-François Lisée, lui-même député de Rosemont, à l’annonce de la candidature de M. Marissal. M. Lisée a également publié sur sa page Facebook, le week-end dernier, un texte disant que les candidats de QS divisent un vote souverainiste et progressiste qui, autrement, irait au PQ — et donc qu’ils «font passer» des libéraux et des caquistes. C’est là une théorie largement véhiculée depuis des années, alors voyons ce qu’elle vaut.