Le Soleil
Le langage plus ferme adopté récemment par Donald Trump face au Kremlin a apaisé les inquiétudes suscitées dans les pays baltes par les premières déclarations conciliantes du président américain envers la Russie après son arrivée au pouvoir.
Le langage plus ferme adopté récemment par Donald Trump face au Kremlin a apaisé les inquiétudes suscitées dans les pays baltes par les premières déclarations conciliantes du président américain envers la Russie après son arrivée au pouvoir.

Les pays baltes vont demander à Trump de les protéger contre la Russie

AFP
Agence France-Presse
VILNIUS — Les dirigeants des pays baltes vont demander au président américain Donald Trump de leur envoyer plus de soldats et de renforcer la défense antiaérienne du flanc oriental de l'OTAN, lors de leur rencontre prévue mardi, selon des responsables de leurs pays.