Le Soleil
Le Service de police de la Ville de Québec a fait le plein de grenades lacrymogènes et autres munitions de dispersion de foule lors des dernières semaines. Elle en a acheté pour plus de 150 000 $.
Le Service de police de la Ville de Québec a fait le plein de grenades lacrymogènes et autres munitions de dispersion de foule lors des dernières semaines. Elle en a acheté pour plus de 150 000 $.

Sommet du G7: le SPVQ fait le plein de grenades lacrymogènes

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Ce printemps, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a fait le plein de grenades lacrymogènes et autres munitions de dispersion de foule. Un arsenal accumulé au moment où les forces de l’ordre se préparent pour le Sommet du G7 de juin.