Le Soleil
Le chorégraphe Alan Lake s’est plongé pour la première fois dans une «grande forme», avec neuf interprètes sur scène.
Le chorégraphe Alan Lake s’est plongé pour la première fois dans une «grande forme», avec neuf interprètes sur scène.

L’odyssée sensible du chorégraphe Alan Lake

Josianne Desloges
Collaboration spéciale
S’inspirant du tableau «Le radeau de la Méduse» pour mettre en scène une humanité à la dérive, des amoncellements de corps, un plancher liquide, Alan Lake a créé Le cri des méduses, une création pluridisciplinaire dont le mouvement chorégraphique demeure la figure de proue.