Le Soleil
À nos latitudes, ce sont les pins blancs les plus résistants au froid qui sont sélectionnés depuis des milliers d’années, pas ceux qui peuvent se passer d’eau le plus longtemps.
À nos latitudes, ce sont les pins blancs les plus résistants au froid qui sont sélectionnés depuis des milliers d’années, pas ceux qui peuvent se passer d’eau le plus longtemps.

Les pins blancs du Québec plus tout à fait chez eux ici

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Si on prenait les graines d’un pin blanc vivant en Pennsylvanie et qu’on les plantait à Québec, est-ce que leurs jeunes pousses parviendraient à survivre à nos hivers et à croître, même si elles proviennent d’une population située beaucoup plus au sud? En fait, ont trouvé des chercheurs de la région, non seulement ces arbres-là survivraient-ils, mais ils grandiraient plus vite que les pins blancs locaux — gracieuseté des changements climatiques.