Le Soleil
L’Institut économique de Montréal croit qu’il n’y a pas trop de médecins au Québec.
L’Institut économique de Montréal croit qu’il n’y a pas trop de médecins au Québec.

Pas trop de médecins au Québec, selon l’Institut économique de Montréal

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
La dernière analyse de l’Institut économique de Montréal (IEDM), publiée jeudi, plaide pour une augmentation du nombre de médecins au Québec. Pour ce «think tank» associé à la droite libérale, cela améliorerait non seulement l’accès et le choix pour les patients, mais permettrait aussi et surtout aux cliniques privées désaffiliées de se développer.