Le Soleil
Julie Fortier croit que les camps «100 % garçons» et «100 % fillettes» sont sexistes et peuvent transmettre aux enfants une vision stéréotypée des intérêts associés à chaque sexe.
Julie Fortier croit que les camps «100 % garçons» et «100 % fillettes» sont sexistes et peuvent transmettre aux enfants une vision stéréotypée des intérêts associés à chaque sexe.

Des camps de jour sexistes?

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Julie Fortier a reçu un dépliant de camps d’été dans sa boîte postale. Comme elle en cherchait justement un pour son fils qui aura bientôt 6 ans, elle ne l’a pas mis dans le bac à recyclage.