Le Soleil
Claude Joli-Coeur, le président de l’Office national du film, avait fait face à un certain scepticisme lorsque l’ONF s’était fixé comme objectif d’atteindre la parité d’ici 2019 pour la réalisation de ses productions.
Claude Joli-Coeur, le président de l’Office national du film, avait fait face à un certain scepticisme lorsque l’ONF s’était fixé comme objectif d’atteindre la parité d’ici 2019 pour la réalisation de ses productions.

Parité à l’ONF: les sceptiques confondus

Caroline St-Pierre
La Presse Canadienne
Lorsque l’Office national du film (ONF) s’est fixé, il y a deux ans, l’ambitieux objectif d’atteindre la parité d’ici 2019 pour la réalisation de ses productions, en plus de promettre que la moitié des budgets de productions seraient alloués à des films signés par des réalisatrices, son président Claude Joli-Coeur a fait face à un certain scepticisme.