Le Soleil
Brian Mulroney a rejeté l'idée que sa fille Caroline, une avocate et femme d'affaires de Toronto, ne soit pas assez qualifiée pour être chef du Parti progressiste-conservateur en Ontario, rappelant que lui-même avait été jugé trop inexpérimenté lors de la campagne qui l'a mené à la direction du parti, en 1983.
Brian Mulroney a rejeté l'idée que sa fille Caroline, une avocate et femme d'affaires de Toronto, ne soit pas assez qualifiée pour être chef du Parti progressiste-conservateur en Ontario, rappelant que lui-même avait été jugé trop inexpérimenté lors de la campagne qui l'a mené à la direction du parti, en 1983.

Mulroney ne croit pas que l'inexpérience de sa fille Caroline devrait lui nuire

La Presse Canadienne
AJAX — Bien qu'elle se défende constamment d'utiliser son nom pour faire avancer sa carrière politique, Caroline Mulroney a demandé l'aide de son célèbre père pour qu'il l'appuie dans la course à la direction du Parti progressiste-conservateur en Ontario.