Le Soleil
Brigitte Breton
Le Soleil
Brigitte Breton
Le gouvernement du Québec veut obliger le médecin vétérinaire et le médecin à signaler à la municipalité qu’un chien a infligé des blessures.
Le gouvernement du Québec veut obliger le médecin vétérinaire et le médecin à signaler à la municipalité qu’un chien a infligé des blessures.

Attention, chien et proprio dangereux

ÉDITORIAL / Qu’un propriétaire de chien risque de se retrouver plus de trois ans en prison parce qu’un juge le reconnaît coupable de négligence criminelle, il n’y a rien de mieux pour convaincre certains individus que leur ami sur quatre pattes peut être dangereux pour autrui et pour eux-mêmes. Ce qui ne dispense pas pour autant le gouvernement du Québec d’adopter rapidement son projet de loi 128 visant «à favoriser la protection des personnes par la mise en place d’un encadrement concernant les chiens».