Le Soleil
Alain Paquet et Rosaire Bertrand interpellent les membres de l'Assemblée nationale au sujet de leurs réserves face au projet de loi 141, visant principalement à améliorer l’encadrement du secteur financier, la protection des dépôts d’argent et le régime de fonctionnement des institutions financières.
Alain Paquet et Rosaire Bertrand interpellent les membres de l'Assemblée nationale au sujet de leurs réserves face au projet de loi 141, visant principalement à améliorer l’encadrement du secteur financier, la protection des dépôts d’argent et le régime de fonctionnement des institutions financières.

Projet de loi 141: cri d’alarme de deux ex-parlementaires

Point de vue
Point de vue
Le Soleil
Il est très rare, voire inédit, que deux anciens parlementaires, qui ont siégé face à face au Salon bleu, prennent conjointement la plume pour écrire à tous les membres de l’Assemblée nationale. La situation est critique : nous sommes extrêmement préoccupés par plusieurs orientations et dispositions du projet de loi 141 (PL 141) qui vont directement à l’encontre à la fois de la protection des consommateurs et de la mise en valeur du professionnalisme des personnes œuvrant dans l’industrie. Nos préoccupations sont également largement partagées par les regroupements de consommateurs. Nous décrivons maintenant quelques-uns des points majeurs soulevant des questionnements et des objections.