Le Soleil
Geneviève Marion, accompagnée de ses filles Laurence et Nelly, se souvient très bien de la crise du verglas qui a secoué le Québec en janvier 1998.
Geneviève Marion, accompagnée de ses filles Laurence et Nelly, se souvient très bien de la crise du verglas qui a secoué le Québec en janvier 1998.

Le miracle de la crise du verglas

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Il y a 20 ans, pratiquement jour pour jour, une importante tempête de verglas s’abattait sur tout le Québec, paralysant du même coup une grande partie de la province pendant plusieurs semaines. La date du 8 janvier 1998, Geneviève Marion s’en souvient comme si c’était hier, mais pas pour les mêmes raisons que plusieurs. À seulement 24 semaines de grossesse, elle donnait naissance à ses jumelles. L’une d’entre elles n’a pas survécu.