Le Soleil
Martine Therriault (à droite) et son employée, Audrey Jean, n’ont pas compté leurs heures pour servir des repas chauds aux sinistrés.
Martine Therriault (à droite) et son employée, Audrey Jean, n’ont pas compté leurs heures pour servir des repas chauds aux sinistrés.

Incendie de Saint-Fabien: ces héros de l’ombre

Johanne Fournier
Johanne Fournier
Collaboration spéciale
SAINT-FABIEN — Quand le malheur frappe dans une communauté, il y a heureusement des gens qui, malgré l’émoi, n’hésitent pas à se rendre disponibles sans compter leurs heures. C’est le cas de Martine Therriault et de Stéphan Simoneau qui, lors de l’incendie qui a amputé une partie du centre du village de Saint-Fabien au Bas-Saint-Laurent, ont fait preuve de dévouement.