Le Soleil
La société Mazarin croit enfin avoir trouvé une façon d’utiliser les grandes quantités de résidus d’amiante situés sur ses terrains. En vertu d’une entente de partenariat avec la firme KSM inc., la minière a l’intention d’en extraire des métaux pour les utiliser dans la fabrication de fertilisants.
La société Mazarin croit enfin avoir trouvé une façon d’utiliser les grandes quantités de résidus d’amiante situés sur ses terrains. En vertu d’une entente de partenariat avec la firme KSM inc., la minière a l’intention d’en extraire des métaux pour les utiliser dans la fabrication de fertilisants.

Mazarin veut utiliser les résidus d’amiante pour faire des fertilisants

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
La société Mazarin croit enfin avoir trouvé une façon d’utiliser les grandes quantités de résidus d’amiante situés sur ses terrains. En vertu d’une entente de partenariat avec la firme KSM inc., la minière a l’intention d’en extraire des métaux pour les utiliser dans la fabrication de fertilisants.