Le Soleil
L’Association des psychologues du Québec dit craindre une «standardisation» et une «déshumanisation» des services psychologiques.
L’Association des psychologues du Québec dit craindre une «standardisation» et une «déshumanisation» des services psychologiques.

Les psychologues craignent une «McDonaldisation» de leurs services

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Si elle se réjouit à première vue de la création d’un programme public de psychothérapie, l’Association des psychologues du Québec (APQ) estime que le modèle britannique dont veut s’inspirer le gouvernement Couillard comporte «des lacunes importantes». Selon elle, la «McDonaldisation» des services psychologiques est à craindre.