Le Soleil
Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, s'est octroyé le pouvoir de se conseiller et d'évaluer ses propres réformes.
Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, s'est octroyé le pouvoir de se conseiller et d'évaluer ses propres réformes.

Barrette s'est donné trop de pouvoir, disent des groupes

Stéphanie Marin
La Presse Canadienne
Déjà outrés de l’annonce l’an dernier de l’abolition du poste de Commissaire à la santé et au bien-être, des groupes du milieu de la santé n’en reviennent pas de voir que le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, s’est octroyé l’un de ses pouvoirs — celui de se conseiller lui-même et d’évaluer ses propres réformes.