Le Soleil
Près de six ans après l’abolition du registre fédéral, le gouvernement québécois s’apprête à lancer la grande opération de dénombrement et d’identification des armes à feu. La nouvelle loi doit entrer en vigueur au début de 2018.
Près de six ans après l’abolition du registre fédéral, le gouvernement québécois s’apprête à lancer la grande opération de dénombrement et d’identification des armes à feu. La nouvelle loi doit entrer en vigueur au début de 2018.

Registre québécois des armes à feu: le privé en renfort

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
EXCLUSIF / Québec entend finalement créer son propre registre des armes à feu au «début de l’année 2018». Et le gouvernement entrevoit un tel flot de paperasse, qu’il recrute une firme privée pour traiter les masses de formulaires postés par les propriétaires de fusils et carabines, a constaté Le Soleil.