Le Soleil
Selon M. Leman-Langlois, rien ni personne ne peut empêcher des extrémistes comme Martin Couture-Rouleau ou Michael Zehaf-Bibeau (responsables des attentats à Saint-Jean-sur-Richelieu et Ottawa, en octobre 2014) de passer à l’acte, mais ces attentats sont «extrêmement limités dans leurs impacts et plutôt rares». Sur cette photo : Michael Zehaf-Bibeau.
Selon M. Leman-Langlois, rien ni personne ne peut empêcher des extrémistes comme Martin Couture-Rouleau ou Michael Zehaf-Bibeau (responsables des attentats à Saint-Jean-sur-Richelieu et Ottawa, en octobre 2014) de passer à l’acte, mais ces attentats sont «extrêmement limités dans leurs impacts et plutôt rares». Sur cette photo : Michael Zehaf-Bibeau.

Extrémisme musulman: «une balloune gonflée à l’hélium», déplore un criminologue

Normand Provencher
Normand Provencher
Le Soleil
Il faut prendre avec un grain de sel la menace de l’extrémisme musulman au pays, estime un professeur de l’École de service social de l’Université Laval. L’«obsession» à vouloir la combattre «n’a rien à voir avec la réalité quand on regarde les chiffres», selon Stéphane Leman-Langlois.