Le Soleil

Le mouvement «antifa» au Québec: trente années de dérives!

Point de vue
Point de vue
Le Soleil
À la fin des années 1980, à Montréal, alors que j’effectue un travail socioanthropologique de terrain dans la sous-culture punk, j’assiste à l’émergence d’un mouvement skinhead néonazi qui va prendre une importance considérable au Québec pendant une décennie, avec le recrutement de centaines de jeunes au crâne rasé, dans la plupart des régions, alimentée par un imaginaire de «guerre raciale» et de mythologie hitlérienne. Ce mouvement va faire des dizaines de victimes de violence physique, avec un meurtre homophobe en 1992, avant d’être en bonne partie éradiqué par la répression étatique, policière et judiciaire.