Le Soleil
Le 29 septembre, le magistrat a rendu sa décision auprès de deux voisins qui ne s’entendaient pas sur un dédommagement de 2 000 $ pour la réfection d’un terrain de campagne. Le terrain de l’un a subi des dommages par l’action présumée des deux cochons de l’autre.
Le 29 septembre, le magistrat a rendu sa décision auprès de deux voisins qui ne s’entendaient pas sur un dédommagement de 2 000 $ pour la réfection d’un terrain de campagne. Le terrain de l’un a subi des dommages par l’action présumée des deux cochons de l’autre.

Une histoire de cochons

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
À qui la faute ? Au voisin, aux cochons, aux mouffettes ? Une « chicane de clôture », ayant pour toile de fond les agissements présumés de deux cochons, a dû faire l’objet d’un débat judiciaire, au palais de justice de Campbell’s Bay.