Le Soleil
Selon notre lecteur, ajouter un Ordre des enseignants à un système déjà trop lourd ne ferait que créer d'autres problèmes et augmenter les frais pour la population du Québec, qui paie la facture.
Selon notre lecteur, ajouter un Ordre des enseignants à un système déjà trop lourd ne ferait que créer d'autres problèmes et augmenter les frais pour la population du Québec, qui paie la facture.

Un ordre professionnel des enseignants n'est pas une panacée

Point de vue
Point de vue
Le Soleil
Avant d'aller de l'avant avec un nouvel ordre professionnel, vous devriez réfléchir à un passé assez récent de manquements par des ordres professionnels et par des élus. On a connu un premier ministre qui exigeait de sa secrétaire d'indiquer sur le nom du postulant à un poste à la magistrature son allégeance politique. Celui qui faisait cette exigence était lui-même membre d'un ordre professionnel, le Barreau.