Le Soleil
Le Dr Girard ne remet pas en question les souffrances des personnes qui revendiquent un diagnostic de maladie de Lyme chronique, transmise par des tiques (photo). Ce dont il doute, c'est du diagnostic lui-même, «en raison de la non-fiabilité scientifique des méthodes utilisées pour le confirmer».
Le Dr Girard ne remet pas en question les souffrances des personnes qui revendiquent un diagnostic de maladie de Lyme chronique, transmise par des tiques (photo). Ce dont il doute, c'est du diagnostic lui-même, «en raison de la non-fiabilité scientifique des méthodes utilisées pour le confirmer».

Un neurologue dénonce le «lobby» de la maladie de Lyme chronique

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Les données scientifiques factuelles ne soutiennent pas l'existence d'une forme chronique de la maladie de Lyme, affirme un neurologue du Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM), le Dr Marc Girard, qui n'hésite pas à qualifier de «lobby» les tenants de ce concept.