Le Soleil
Pour travailler, Bruno Verge s'installe souvent à l'îlot de sa cuisine.
Pour travailler, Bruno Verge s'installe souvent à l'îlot de sa cuisine.

Écologique un jour, écologique toujours

Michèle LaFerrière
Michèle LaFerrière
Le Soleil
En quittant la firme Tergos et en ouvrant un bureau à son compte, l'architecte Bruno Verge rêvait de prendre six mois de congé et de bâtir enfin son chalet. «Je n'ai pas eu une journée de break, le lundi matin, le téléphone commençait à sonner.»