Le Soleil
L'étude rendue publique jeudi met en évidence la vulnérabilité des ménages à faible revenu du Grand Nord québécois.
L'étude rendue publique jeudi met en évidence la vulnérabilité des ménages à faible revenu du Grand Nord québécois.

L'«inquiétant» coût de la vie au Nunavik

Fanny Lévesque
Le Soleil
Les seuls besoins de se nourrir et de se loger grugent plus de 60% des revenus des ménages du Nunavik et le résultat «particulièrement inquiétant» grimpe jusqu'à 70% pour les moins bien nantis.