Le Soleil
Le système, baptisé Diabeloop, associe trois appareils reliés entre eux par Bluetooth: une pompe à insuline et un capteur de glycémie placés sur la peau - tous deux déjà couramment utilisés par des millions de malades dans le monde - et un téléphone Androïd équipé d'une application spécifique.
Le système, baptisé Diabeloop, associe trois appareils reliés entre eux par Bluetooth: une pompe à insuline et un capteur de glycémie placés sur la peau - tous deux déjà couramment utilisés par des millions de malades dans le monde - et un téléphone Androïd équipé d'une application spécifique.

Un pancréas artificiel à l'étude pour des diabétiques

Arnaud Bouvier
Agence France-Presse
C'est une innovation qui pourrait changer la vie des diabétiques: un «pancréas artificiel» actuellement testé par 45 malades dans neuf hôpitaux en France injecte à leur place, en temps réel, la bonne dose d'insuline, calculée par un téléphone intelligent via un algorythme très complexe.