Le Soleil
Dans un exercice rarissime d'imputabilité, la sous-ministre aux Transports Dominique Savoie a dû s'expliquer pendant trois heures devant les parlementaires, mercredi, à la Commission de l'administration publique.
Dans un exercice rarissime d'imputabilité, la sous-ministre aux Transports Dominique Savoie a dû s'expliquer pendant trois heures devant les parlementaires, mercredi, à la Commission de l'administration publique.

Un sous-ministre n'a pas à recevoir «d'ordres», selon Dominique Savoie

Simon Boivin
Simon Boivin
Le Soleil
La sous-ministre aux Transports, Dominique Savoie, considère qu'elle n'avait pas à se plier aux «ordres» du ministre Robert Poëti qui cherchait à mettre fin à des «irrégularités» au sein du Ministère.