Le Soleil

Stanley Vollant marche et marche pour la cause autochtone

Normand Provencher
Normand Provencher
Le Soleil
Depuis six ans, Stanley Vollant marche, marche et marche encore. Un défi né d'un besoin irrépressible d'insuffler l'espoir aux peuples des Premières Nations, particulièrement les plus jeunes, «notre plus grande richesse naturelle». Avec plus de 5200 km au compteur, le chirurgien innu originaire de la Côte-Nord a poursuivi son périple dans la capitale, mardi, avant d'aller rendre visite en après-midi, toujours à pied, aux Hurons-Wendat de Wendake.