Le Soleil
Avec L'Épicerie mobile, Sarah Moysan répond à un besoin dans un secteur qu'elle appelle «un désert alimentaire».
Avec L'Épicerie mobile, Sarah Moysan répond à un besoin dans un secteur qu'elle appelle «un désert alimentaire».

Bas-Saint-Laurent: une épicerie à votre porte

Johanne Fournier
Le Soleil
Depuis moins d'un mois, quand Sarah Moysan fait retentir le son de sa grosse cloche, c'est parce qu'elle passe dans le village avec son épicerie sur roues. Les gens de Métis-sur-Mer et de Baie-des-Sables, au Bas-Saint-Laurent, n'ont qu'à faire signe à l'épicière pour qu'elle s'arrête à leur porte. Ils peuvent alors entrer dans L'Épicerie mobile pour acheter les aliments dont ils ont besoin.