Le Soleil
Maxime Chanhda-Tremblay dans sa boutique du chemin Saint-Louis dans Sainte-Foy
Maxime Chanhda-Tremblay dans sa boutique du chemin Saint-Louis dans Sainte-Foy

«Le petit plus» thaï chez Chanhda

Stéphanie Bois-Houde
Le Soleil
Les clients de longue date de l'épicerie Lao-Indochine se souviennent peut-être de la binette de Maxime Chanhda-Tremblay, fils de l'une des fondatrices. «Je suis tombé dans la friteuse du Lao comme Obélix dans la marmite, dès l'enfance. Des douzaines de rouleaux, j'en ai vendu!» Depuis septembre dernier, c'est «sa recette» de rouleaux qu'il enseigne derrière le comptoir de bambou de sa boutique-atelier, Chanhda. Ainsi soit-il!