Le Soleil
Les fruits de l'actée rouge (Actaea rubra), une vivace indigène, sont très attrayants, mais toxiques.
Les fruits de l'actée rouge (Actaea rubra), une vivace indigène, sont très attrayants, mais toxiques.

Le côté sombre du jardin

Larry Hodgson
Larry Hodgson
Le Soleil
Dans une réponse à une lettre de Francine Blouin le 28 juin, qui cherchait à savoir quelle plante provoquait de graves irruptions cutanées quand elle travaillait dans le jardin, j'avais suggéré quelques plantes courantes qui causent de tels problèmes : herbe à la puce (Toxicodendron radicans), berces (Heracleum spp.), grande ciguë (Conium maculatum), panais sauvage (Pastinaca sativa), euphorbes (Euphorbia spp.), rue (Ruta graveolens), fraxinelle (Dictamnus albus) et boutons d'or (Ranunculus spp.). Et j'en ajoute ici deux autres : l'apocyne à feuilles d'androsème (Apocynum androsaemifolium) et l'ortie (Urticaria spp., Portea spp.).