Le Soleil
L'étude montre que 10% des garçons déclarent regarder de la pornographie «tous les jours», contre 63% «toutes les semaines ou quelques fois par mois».
L'étude montre que 10% des garçons déclarent regarder de la pornographie «tous les jours», contre 63% «toutes les semaines ou quelques fois par mois».

La pornographie serait néfaste pour le cerveau

Agence France-Presse
Des hommes qui passent beaucoup de temps à regarder de la pornographie sur internet paraissent avoir moins de matière grise dans certaines parties du cerveau et une activité cérébrale réduite, selon des travaux allemands publiés jeudi aux États-Unis.